La France insoumise

Manifestation contre le coup de d'état social

23 septembre 2017, place de la Bastille > place de la République, Paris

150 000 à 170 000 manifestant-es viennent de toute la France, participer activement à la marche contre le coup d'état social des ordonnances Macron. Panoramique Boulevard des Filles du Calvaire, Paris. 23/09/017 #jaibastille
150 000 à 170 000 manifestant-es viennent de toute la France, participer activement à la marche contre le coup d'état social des ordonnances Macron. Panoramique Boulevard des Filles du Calvaire, Paris. 23/09/2017, 16h00

"La marche contre le coup d’État social ce samedi 23 septembre à Paris est un événement politique et social majeur. Il a confirmé le potentiel de combat que contient notre peuple. Une telle masse humaine ne se concentre pas sans de puissantes raisons et sans une ardente volonté. Tant de joie, sourires, clameurs de chaleureuses salutations au fil du cortège ne peuvent venir que du plus profond de ce qui nous réunit comme peuple. Au demeurant, la haine de nos adversaires a aussitôt grimpé à des altitudes qui signalent l’intensité de la peur que l’événement leur a fait ressentir". Lire la suite : Blog de Jean-Luc Mélenchon

De 10h50 à 12h40, quelques images représentatives des 170 000 manifestant-es

"Sociologie de lutte syndicale" : une centaine de slogans photographiés.


Vidéogramme "De la Bastille à la République, 170 000 insoumis-es et plus si affinités"


Loïc Prud'Homme, député de Gironde

Loïc Prud'Homme, Député de la Gironde, Raquel Garrido, oratrice nationale de La France insoumise. Marche contre le coup d'état social. Place de la République, Paris. 23/09/2017 #jaibastille
Loïc Prud'Homme, Député de la Gironde, Raquel Garrido, oratrice nationale de La France insoumise. Marche contre le coup d'état social.

Carnet de chants du Chœur insoumis

A) Répertoire classique / révolutionnaire

1 – Bella ciao, page 3

2 – Au devant de la vie, Chostakovitch, page 4

3 – Grândola, José Afonso, page 5

4 – Le chant des partisans, Anna Marly, Joseph Kessel, Maurice Druon, page 6

5 – Le temps des cerises, Jean-Baptiste Clément, Antoine Renard, page 7

6 – La Marseillaise, Rouget de Lisle, page 8

7 – La semaine sanglante, Jean-Baptiste Clément, Pierre Dupont, page 9

8 – L’Internationale, page 11

B) Chansons détournées

9 – Allez les insoumis (sur l’air de Milord), page 11

10 – Les patrons d’abord (sur l’air de Les copains d’abord), page 12

11 – Pas dam’cord avec la loi Travail (sur l’air de Padam), page 13

12 – Merci Macron (sur l’air de Merci patron), page 14

13 – Les p’tits papiers de Panama (sur l’air de Les p’tits papiers), page 15

14 – TAFTA Yoyo (sur l’air de Tata Yoyo), page 16

15 – Transatlantique (sur l’air de L’Amérique), page 17

16 – Tout va très bien, Madame République (sur l’air de Tout va très bien, Madame la Marquise), page 18

17 – Stoppez, stoppez le GMT (sur l’air de Les p’tits papiers), page 19

Télécharger
Carnet de chants du Cœur insoumis
A l’occasion du défilé de la France insoumise du 5 juin 2016 à Paris, le Chœur insoumis
se constitue et propose, à qui partage son engagement, de venir chanter un répertoire
hétéroclite : d’une part, des chansons du répertoire classique ou révolutionnaire ; d’autre part, des « chansons détournées », tirées du répertoire de la variété populaire, et réécrites sur un mode politico-humoristique.
CARNET_CHANTS_A5_JLM2017.pdf
Document Adobe Acrobat 87.0 KB