Sangüesa (Zangoza)

Ayuntamiento de Sangüesa / Zangoza Udaletxea / Municipalité de Sangüesa

Gobernio de Navarra / Nafarroako Gobernua

Arrivée par le Pont de Fer qui a remplacé en 1820 l’antique pont de bois médiéval du XIème siècle, qui traverse le fleuve Aragon

Ville frontière en bordure du fleue Aragon, ville sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, hospitalière et monumentale, Sangüesa, aux confins de la montagne et de l'Èbre, est une ville à contempler et à vivre. 

Située à 44 kilomètres de Pamplona (Iruna), et ne comptant guère plus de 5 000 habitants, la ville principale de la Navarre moyen-orientale est connue grâce au Chemin de Saint Jacques, et du fait de l'importance de l'un de ses joyaux architecturaux : le portail de l'église de Santa María, apogée de l'art roman et classé monument national. 

Calle Mayor, Sangüesa

D'intéressants édifices civils, églises et couvents évoquent des époques de splendeur et dévoilent une cité attachée à ses traditions. Une promenade dans le vieux quartier permet de découvrir les monuments de la ville, avec en particulier, dans la rue principale (Calle Mayor), la maison-palais d'Añués (XVème siècle), celle d'Iñiguez-Abarca (XVIIIe), l'Hôtel de Ville (1570), et sa belle galerie à arcades, les maisons de París Iñiguez Abarca et des Sebastianes.

En savoir plus : Tourisme Navarre

Autres rues de Sangüesa

Eglise de Santiago, sur le chemin de saint-Jacques de Compostelle

L'influence du Chemin de Compostelle est évidente dans l'église Santiago de Sangüesa qui vénère l'apôtre et dont l'ornementation exhibe de nombreuses références à Saint-Jacques. 

Située dans la rue du même nom, la construction débuta en style roman tardif, pour se poursuivre à l'époque gothique (XIIe et XIIIe). 

Deux statues en pierre présentent Saint-Jacques en attitude de pèlerin : l'une, polychrome, préside le tympan de l'entrée ; l'autre, gothique, est conservée dans l'église. 

Ces deux représentations, ainsi que le retable plateresque de Saint-Eloy (XVIème siècle) sont au nombre des joyaux de l'église, où l'on peut voir également une tour crénelée à l'allure de forteresse. 

Palais Château du Prince de Viana

Le Palais Château du Prince de Viana, se dresse sur un flanc de l’antique muraille comme résidence royale au XIIIème siècle. Flanqué de deux grandes tours à créneaux, cette demeure a assisté à plusieurs sessions des Etats Généraux du royaume. Le flanc Sud présente deux portes d'entrée et des fenêtres doubles rectangulaires.

Au Nord se trouvent les fosses, une porte trapézoïdale, des fenêtres doubles rectangulaires et une cheminée circulaire. La bibliothèque municipale est abritée dans une partie du château.

Palais Ongay-Vallesantoro

Au N°20 de la calle Alfonso el Batallador o Mediavilla, se trouve le Palais d'Ongay-Vallesantoro du XVIIème siècle, avec sa façade de style baroque churrigueresque. Il fut construit par le Vice-roi de la Nouvelle-Espagne (le Mexique de l'époque coloniale, l'Amérique centrale, l'Arizona).

Rez-de-chaussé en pierre de taille. Le grand portail est surmonté d'un fronton triangulaire qui représente le blason de la famille et des éléments coloniaux du Mexique et du Pérou : sirènes, soleils et bucranes.

Les deux étages, en briques, s'ouvrent à deux balcons avec balustrade, sur des consoles d'applique gauches. Cette magnifique façade est surmontée d'un des plus spectaculaires avant-toit, en bois, de Navarre. Treize modillons représentent des animaux fantastiques, en train d'attraper des têtes humaines, flore et fruits exotiques et arrière-plan avec des "indiens" et figurent grotesques. Les trois niveaux sont organisés à l'intérieur autour d'un escalier avec balustrade et différentes colonnes torsadées.

Tri des déchets, une initiative originale

Mercredi 9 aôut 2017 / Miércoles, 9 de agosto de 2017